Vous êtes en mode bureau "desk top", cliquez ici pour le mode smartphone.
Mobilité Douce Urbaine et Zones Apparentées

Mobilité Douce Urbaine :

Les noms de domaine Mobilite-douce-urbaine.ch et son alias Murb.ch accèdent ce site qui explore certains aspects de la mobilité douce ou active en environnement urbain et autres environnements apparentés (*1) en fonction de divers intérêts dont ceux des participants externes. Un des buts de ce creuset virtuel étant d'attirer l'attention sur ce qui peut être amélioré ou inventé pour favoriser la mobilité douce urbaine. A noter que la limite entre mobilité douce et mobilité dure est légèrement floue si on est pas un tenant de la mobilité douce à énergie exclusivement humaine. La mobilité douce pragmatique c'est à dire englobant aussi des véhicules électriques à batteries raisonnables (*2) a donc une limite floue qui dépend de l'interprétation que l'on a de l'impact environnemental des véhicules utilisés. La mobilité douce dans notre contexte se nomme aussi éco-mobilité et mobilité-active. Loin de se limiter à l'impact écologique la mobilité douce est aussi considérée dans les contextes plus vastes de la santé et de ses interactions avec l'infrastructure routière et les autres moyens de transport, ce qui correspond à de nombreuses situations où idées et solutions créatives peuvent rendre de précieux services.

Pourquoi ne pas englober dans ce site la mobilité douce en général? Parce qu'une grande partie de la mobilité douce non urbaine se traite plus dans un contexte de loisir où l'on n'a en général pas trop envie de réfléchir à certains aspects clostrophobiques de la circulation en ville vu que l'on cherche généralement aussi à y échapper. Il s'ensuit que le sujet est mieux traité de manière séparée, ce qui est d'ailleurs partiellement déjà fait par nos soins avec ce site de randonnée pédestre.

Une autre raison tient dans le fait qu'il faudrait aussi analyser les transports publics qui sont aussi pour beaucoup d'entre eux une forme de mobilité douce, mais bien que le site se réserve la possibilité de traiter ces sujets, on s'éloigne de l'idée de mobilité douce et active où l'humain participe directement à la propulsion du véhicule. Dans le même ordre d'idée ce site est conçu pour faire partager un désir d'autonomisation par l'intermédiaire de la mobilité douce (*4) et cette recherche d'indépendance est beaucoup plus facile à améliorer en relation avec un véhicule "doux" privé (vélo, trottinette etc.) qu'en relation avec des transports publics dont l'évolution est forcement plus lente et mesurée en raison de leur taille et du nombre de personnes concernées.

Comme cela devait arriver, le fait de disserter ci-dessus sur les transports publics vient de faire germer quelques idées que je m'empresse de partager sous la rubrique idées diverses : Transport Publics Sportifs, vu que ce n'est pas le thème principal .

Notes :

(*1) Souvent référée simplement par "mobilité douce" ou mobilité active.
(*2) Raisonnables en terme d'impact environnemental, par exemple un "vélo" électrique dopé dépassant les 100 km/heure avec un cycliste en position normale sans carénage (*3) peut-il être qualifié de mobilité douce? J'en doute doucement! Mais comment donc nommer ce genre de mobilité quand même beaucoup moins polluante qu'une voiture devant transporter sa masse imposante de plus d'une tonne? Mobilité intermédiaire ?
(*3) Avec carénage certains vélos couchés (recumbent) en mobilité 100% humaine dépassent facilement les 100km/h sur une courte distance avec des cyclistes très entrainés, ce qui fait qu'en terme d'impact sur l'environnement il s'agit bien d'une mobilité douce.
(*4) Rappelons que la mobilité douce pure, c'est à dire 100% musculaire, n'a besoin que de carburant alimentaire parfois même pas supplémentaire si la contre partie consiste à prendre du poids, ceci en général ajouté aux prix modestes des engins utilisés et à la possibilité d'effectuer sois même la plupart des réparations, nous somme en présence d'un paradigme d'autonomisation fort .




Ataox un CMS optimisé pour le référencement Internet.